1. »

LES CHIFFRES DÉCODÉS AUTREMENT

Et si les Québécois étaient plus riches qu’on le prétend?

Le niveau de vie au Québec s’est accru considérablement si on tient compte de l’évolution des ménages, remarque Luc Godbout.

Contrairement aux apparences, les revenus des Québécois se sont améliorés depuis 35 ans. Du moins, si l’on tient compte de l’évolution de la forme des ménages, conclut une étude. 

Au premier regard, le Québécois moyen s’est nettement appauvri entre 1976 et 2011, constate une courte étude d’une vingtaine de pages de la Chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques de l’Université de Sherbrooke qui doit être dévoilée ce jeudi. Une fois enlevée l’inflation, le revenu de marché médian des ménages québécois a chuté de 17,2 %, en passant de 48 700 $ à 40 300 $. Les impôts et les transferts sociaux des gouvernements ont considérablement réduit cette dégringolade sans l’annuler complètement en ramenant ces chiffres à une baisse de 3,4 % (de 46 500 $ à 44 900 $ toujours en dollar constant).

Pour lire l'article au complet: Le Devoir

Retour à la liste