1. »

Donner un visage à la pauvreté et l’exclusion

Par Maurice Gagnon

 

SAINT-JEAN-PORT-JOLI – La pauvreté se résume parfois à une série de statistiques énoncées dans le journal ou, pire encore, à des préjugés fortement incrustés. Il arrive qu’on puisse la croiser sur la rue, à l’urgence de l’hôpital, rarement au restaurant, au théâtre ou dans la section des fromages et charcuteries à l’épicerie. On peut même, parfois, lui donner un visage, voire un nom et une voix. Dans la MRC de L’Islet, Réjean Desrosiers est ce visage et cette voix. Il a accepté de participer au tournage d’une vidéo dans le cadre de la campagne régionale « Coupable de préjuger? »

Cette vidéo d’environ huit minutes, réalisée par Louis Fortin et Éric Gagnon-Poulin, a été présentée à la presse régionale, mardi dernier, à Saint-Jean-Port-Joli. Réjean, atteint de fibromyalgie depuis son accident en 2002, a dû fermer son entreprise de graphisme. À 58 ans, il vit maintenant dans un HLM avec un maigre chèque de 925 $ par mois de l’aide sociale. Victime de préjugés, il dit passer pour un lâche aux yeux de certains. « C’est pas vrai qu’on a tout payé sur l’aide sociale », dit-il.

 

 

Guy Drouin, CDC Ici Montmagny-L’Islet, Réjean Desrosiers et Élisabeth Guimond, porte-parole du Groupe de réflexion et d’action sur la pauvreté (GRAP). - Photo: Maurice Gagnon


Selon lui, les personnes dans la pauvreté doivent souvent se battre contre les coupes de services, mais certains n’ont pas la capacité de le faire.

Lire la suite sur Le Placoteux

Voir la vidéo dans notre section vidéo!

Retour à la liste