1. »

Pas si déficitaire, le Québec

par Pierre Beaulne

Le 19 novembre dernier, Statistique Canada publiait des données sur les finances publiques des provinces canadiennes pour la période de 2008 à 2012. L’événement est passé complètement inaperçu dans les médias québécois. Pourtant, c’est la première fois depuis 2009 que des données plus à jour sont présentées, ce qui revêt un intérêt certain. En effet, Statistique Canada présente des données fondées sur une même méthodologie pour toutes les administrations publiques, ce qui rend les comparaisons possibles, alors que les pratiques comptables sont fort diversifiées. Qu’est-ce qui en ressort ?

Avant de poursuivre, il faut rappeler que Statistique Canada est engagé depuis quelques années dans une révision majeure des comptes économiques afin de les adapter aux normes internationales du FMI en la matière. Le dernier volet qui reste à peaufiner concerne justement les finances des administrations publiques. C’est ce qu’a commencé à livrer Statistique Canada en fournissant des données qualifiées de provisoires. Celles-ci comprennent, pour chaque ordre de gouvernement, tous leurs revenus et leurs dépenses, sauf les dépenses d’amortissement. Divers ajustements doivent encore être apportés afin d’intégrer ces données dans le système canadien de comptes macro-économiques. Pour avoir un juste portrait, il reste notamment à éliminer le double comptage, afin de tenir compte des transferts entre gouvernements. Des révisions des données seront produites au fur et à mesure que ces ajustements seront effectués.

Lisez la suite sur le site de l'IRIS

Retour à la liste